DSK aurait invité des employées du Sofitel à boire un verre

C. L.

— 

Dominique Strauss-Kahn était-il à la recherche de compagnie féminine juste avant d’être arrêté pour agression sexuelle? C’est en tout cas ce qu’affirme une des réceptionnistes de l’hôtel Sofitel de Times square.

Selon cette femme, interrogée par CNN, à peine DSK était-il entré dans sa chambre le vendredi soir qu’il aurait appelé la réception pour lui proposer de boire un verre avec lui. Ce qu’elle a refusé.

Selon le New York Post, ce n'est pas une employée du Sofitel, mais deux, que DSK aurait essayé d'entrainer dans sa suite, en proposant une coupe de champagne. Le quotidien new-yorkais assure que Strauss-Kahn aurait d'abord proposé à la réceptionniste qui l'avait conduit à sa chambre de venir boire une coupe de champagne après son travail.

Une invitation dans laquelle il n'y avait «rien de sexuel» mais jugée «inappropriée» par la jeune-femme, selon le Post. Puis le samedi matin, il aurait fait la même proposition à une des réceptionnistes du rez-de-chaussée, toujours selon le journal. Offre une fois encore repoussée.

Le samedi après-midi, il était accusé d’avoir violé et agressé une femme de chambre entrée dans sa suite qu’elle pensait libre. Et arrêté quelques heures plus tard à l’aéroport.

Mots-clés :