Primaires socialistes: Jack Lang se déclare pour DSK

© 2011 AFP

— 

L'ex-ministre de la Culture, Jack Lang, a apporté mercredi son soutien au directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dans la course à l'investiture du Parti socialiste pour la présidentielle de 2012.

"Dominique est à la fois un homme de l'unité et un homme de la compétence internationale et économique", a déclaré M. Lang sur RMC.

"Dominique Strauss-Kahn est celui qui est le mieux à même de réunir autour de lui le maximum de responsables socialistes", a développé l'ex-ministre de la Culture. "L'une des priorités est d'établir cette fois-ci l'unité autour d'un candidat reconnu".

"La présidence ne s'improvise pas. Cela réclame une expérience une connaissance de l'Etat du monde. Voilà des atouts dont Dominique Strauss-Kahn dispose, par comparaison avec d'autres", a ajouté le député du Pas-de-Calais.

"C'est un véritable homme de gauche et il l'a prouvé comme maire de Sarcelles et comme ministre de l'Economie, quand il a été à l'origine d'une relance et d'une croissance économique que l'on peut regretter aujourd'hui", a encore dit Jack Lang.

"J'en vois tellement aujourd'hui qui sont là, le nez collé contre la vitre de l'actualité et des sondages et qui ne comprennent rien à rien, ni sur l'école ni sur la fiscalité ni sur la culture", s'est-il emporté. "Ils font les banquets, ils serrent des paluches, ils sont nombreux à droite et à gauche. Je n'ai pas observé que la lumière jaillisse de leur esprit. Dominique Strauss-Kahn a été en prise avec la réalité quotidienne. C'est une bonne chose de pouvoir aussi connaître le monde, et il connaît le monde comme personne", a-t-il insisté.