Baroin: Yade doit respecter ses obligations de réserves si elle veut rester ambassadrice

© 2011 AFP

— 

François Baroin, porte-parole du gouvernement, a affirmé que Rama Yade devait respecter ses obligations de réserves si elle voulait "poursuivre" sa carrière d'ambassadrice à l'Unesco, mercredi, en rendant compte à la presse des travaux du Conseil des ministres.

"Il y a des obligations de réserves qui sont imposées à tous les représentants de la France qui ont le titre d'ambassadeur", a affirmé M. Baroin.

"Cette obligation s'impose à tout le monde, y compris jusqu'à celles et ceux qui ont une trajectoire politique", a-t-il poursuivi.

Selon lui, un message dans ce sens "a été adressé très clairement" à Mme Yade. "Il me semble important pour elle que ce message soit entendu, si elle veut poursuivre une carrière d'ambassadeur", a affirmé M. Baroin.

Depuis sa nomination à l'Unesco après son limogeage du gouvernement en novembre 2010, Rama Yade, ex-secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme puis aux Sports a publiquement exprimé son désaccord avec la ligne politique de l'UMP qu'elle vient de quitter.

Quand elle était au gouvernement, son franc-parler agaçait dans son camp.

Il y a quelques jours, Mme Yade avait déclaré qu'elle n'était "pas du tout inquiète" quant à l'éventualité d'être privée de son poste d'ambassadeur de l'Unesco, en assurant qu'elle "existai(t) avant" et qu'elle "existerai(t) après".