Une «lettre commune» de Sarkozy et Berlusconi pour réformer Schengen

DIPLOMATIE Les deux chefs d'Etat se sont rencontrés ce mardi matin à Rome...

Corentin Chauvel avec Reuters

— 

Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy, le 26 avril 2011, à Rome.
Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy, le 26 avril 2011, à Rome. — V.PINTO / AFP

«Il y a des solutions à tous les problèmes.» C’est après de nombreux compliments élogieux envers l’Italie que Nicolas Sarkozy s'est prononcé ce mardi, en accord avec Silvio Berlusconi, pour une réforme du traité de Schengen sur la libre circulation des personnes en Europe face à l'afflux d'immigrants et de réfugiés en provenance notamment d'Afrique du Nord.

«Nous voulons que Schengen vive mais pour que Schengen vive, Schengen doit être réformé», a dit Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse commune à Rome avec Silvio Berlusconi, le président du Conseil italien. Commune aussi sera la lettre envoyée par les deux chefs d’Etat au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, afin de présenter les contours de cette réforme.

Renforcement du texte et des évaluations de l’espace Schengen

«Nous voulons le renforcement de son texte, nous voulons le renforcement de ses évaluations, nous voulons davantage de moyens pour que les frontières de l'espace Schengen soient garanties», a indiqué Nicolas Sarkozy, précisant le contenu de cette lettre.

L’afflux de migrants venus d’Afrique du Nord a provoqué ces dernières semaines des tensions entre la France et l'Italie, Rome reprochant à ses partenaires européens un manque de solidarité tandis que Paris disait refuser de «subir» cet afflux. Silvio Berlusconi a répété ce mardi que les pays du sud de l’Europe ne voulaient pas être «laissés seuls», exigeant un «principe de solidarité» afin de faire face à cette vague de réfugiés.

Les deux chefs d’Etat ont également montré des positions communes au sujet de la Libye, la France se réjouissant du passage à l’acte (bombardements) des avions italiens, et de la Syrie, en condamnant les violences.