Marine Le Pen confirme sa percée aux dépens de Sarkozy selon un sondage Harris

Reuters

— 

A treize mois de l'élection présidentielle, Marine Le Pen se qualifierait pour le second tour aux dépens de Nicolas Sarkozy dans presque tous les cas de figure, selon un sondage Harris Interactive diffusé mercredi.

La présidente du Front national serait largement devancée par le socialiste Dominique Strauss-Kahn au premier tour mais elle arriverait en tête face à François Hollande, Martine Aubry ou Ségolène Royal.

L'actuel chef de l'Etat ne parviendrait à se qualifier pour le second tour que dans l'hypothèse d'une candidature de Ségolène Royal.

Selon cette enquête, Marine Le Pen (21%) recule de trois points en un mois face au directeur général du FMI (30%), qui progresse de sept points, tandis que Nicolas Sarkozy en perd deux à 19%.

Dans un second scénario, Marine Le Pen obtient 23% des intentions de vote, devant François Hollande pour le PS (22%), en progrès de deux points, et l'actuel chef de l'Etat à 19%.

Face à la dirigeante socialiste Martine Aubry, créditée de 21%, la chef de file du FN serait encore en tête à 23%, tandis que Nicolas Sarkozy (20%) arriverait en troisième position.

Dans un dernier scénario, Marine Le Pen obtient 22% des intentions de vote, devant Nicolas Sarkozy (19%) et Ségolène Royal (15%).

L'ex-ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo obtiendrait de 7% à 9% selon les différents scénarios.

L'écologiste Nicolas Hulot, qui s'est déclaré la semaine dernière candidat aux primaires d'Europe Ecologie-Les Verts, est crédité pour sa part de 5% à 8%.

Ce sondage a été réalisé en ligne entre les 19 et 20 avril auprès d'un échantillon national représentatif de 926 personnes âgées de 18 ans et plus.