Nicolas Sarkozy veut faire payer Rama Yade pour sa langue trop bien pendue

POLITIQUE Le chef de l'Etat envisagerait de mettre fin à son poste d'ambassadrice de France à l'Unesco...

J. M.

— 

Rama Yade et Jean-Louis Borloo, lors du dîner du Parti radical, le 9 décembre.
Rama Yade et Jean-Louis Borloo, lors du dîner du Parti radical, le 9 décembre. — FACELLY / SIPA

Débarquée du gouvernement en novembre dernier, Rama Yade se réjouissait de retrouver sa «pleine et entière liberté de parole et d'action». Mais la liberté a un prix que l’ancienne secrétaire d’Etat pourrait payer au prix fort. En effet, ulcéré par les critiques récurrentes de son ex-protégée, Nicolas Sarkozy aurait en tête de mettre fin à son poste d’ambassadrice de France à l’Unesco, selon Le Canard enchaîné.

«Est-ce-que que M. Douste-Blazy, nommé comme secrétaire général adjoint de l'ONU continue à faire de la politique en France? Réponse: non», notait récemment Gérard Larcher en réaction aux déclarations de Rama Yade qui, rejoignant Jean-Louis Borloo et quittant l’UMP, avait appelé «tous ceux qui sont en quête du même chemin d'espérance» à les suivre. Pour le président UMP du Sénat, Rama Yade doit «se taire ou quitter son poste». Nicolas Sarkozy semble l’avoir entendu.