Ségolène Royal: «Ce n'est pas à l'élite auto-proclamée médiatico-politique de désigner le candidat» du PS pour 2012

© 2011 AFP

— 

Ségolène Royal, candidate aux primaires socialistes, a estimé ce mercredi que ce n'était pas à «l'élite auto-proclamée médiatico-politique» de désigner le candidat qui «va sortir des primaires», pour l'élection présidentielle de 2012.

Interrogée sur RTL ce qui «marche moins bien» pour elle dans la période actuelle, l'ex-candidate à l'Elysée a assuré: «Je ne suis pas là pour parler de moi», rappelant toutefois qu'elle avait été réélue à la tête de sa Région avec 60% des voix et de sondages qui l'annonçaient «perdue» en début de campagne

«Ce n'est pas le parti qui désigne, ce sont les Français»

A-t-elle des chances d'être désignée candidate à l'élection présidentielle par son parti? «Je pense surtout que ce n'est pas à l'élite auto-proclamée médiatico-politique de désigner qui va sortir des primaires», a répondu la présidente de Poitou-Charentes. De plus, a-t-elle observé, «ce n'est pas le parti qui désigne, ce sont les Français».

Relancée sur Dominique Strauss-Kahn qui tarderait à annoncer sa candidature, Ségolène Royal a dit: «je ne parle pas des autres candidats. Je viens pour parler des sujets de fond qui préoccupent les Français».