Rama Yade promet du débat et du renouvellement

POLITIQUE L'ancienne secrétaire d'Etat veut proposer des solutions...

Vincent Vantighem

— 

Rama Yade a créé son club.
Rama Yade a créé son club. — IBO / SIPA

Elle n'a pas choisi la date par hasard. Jeudi prochain, le 21 avril (neuf ans pile après la qualification de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle), Rama Yade organise le premier «café débat» de son club politique baptisé «Allons enfants!».

«Nous ne voulons pas faire un énième diagnostic, confie l'ancienne secrétaire d'Etat. Mais bien fournir des solutions.» Et pas question pour elle de se lancer dans la course à 2012. «Nous ne sommes financés par aucun parti. Nous nous adressons à tout le monde. Après, libre aux partis de reprendre nos propositions.»

«Ne plus vivre avec le pistolet du FN sur la tempe»

Ecartée du gouvernement en fin d'année dernière, Rama Yade a pu, depuis, prendre du recul. Entourée d'une pléiade d'experts, elle dévoilera jeudi ses premières propositions pour le renouvellement de la classe politique. Exemple: «Pas plus de deux mandats consécutifs qu'elles que soient les élections; mise en place d'un bonus financier pour les partis qui font élire des femmes et des jeunes; création d'un observatoire des dépenses publiques placé sous l'égide de la Cour des comptes.»

Toujours très populaire, Rama Yade veut réintéresser les jeunes à la chose politique. «Il ne faut plus vivre avec le pistolet du FN sur la tempe, conclut-elle. On ne pourra pas dire qu'il n'y a pas de solutions.»