Jean-François Copé réagit au groupe de travail interministériel sur la laïcité

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Heu-reux : Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, s’est déclaré «très heureux» que le gouvernement reprenne la «quasi-totalité des 26 propositions» issues du débat sur la laïcité et l’islam. Celui-ci, rebaptisée par la suite convention, avait créé la polémique. Il avait été boycotté par les responsables musulmans, craignant une stigmatisation.

Mesure du satisfecit du patron de l’UMP, la reprise par le gouvernement du «code de la laïcité et de la liberté religieuse, la formation initiale et continue des fonctionnaires à la laïcité, l’enseignement renforcé de la laïcité à l’école», ou encore «l’encouragement de carrés confessionnels dans les cimetières», écrit-il dans un communiqué.