La fédération PS de l'Hérault porte plainte contre le sénateur Navarro

Nicolas Guyonnet, à Montpellier
— 

La direction collégiale de la fédération héraultaise du Parti socialiste a annoncé mercredi qu’elle portait plainte contre le sénateur et ancien premier secrétaire, Robert Navarro. «Il y a des choses plus graves que ce qui a fuité ces derniers jours (hôtels de luxe et trajets personnels financés par le PS). On a découvert des traces d’enrichissement personnel», dévoile Max Levita, membre de cette direction collégiale.

Plainte déposée jeudi matin

C’est jeudi matin que l’avocat de la fédération de l’Hérault, Luc Abratkiewicz, déposera la plainte pour abus de confiance, au tribunal degrande instance de Montpellier (TGI). Il s’agit de la seconde affaire qui vise le vice-président du conseil régional, exclu du Parti socialiste après avoir soutenu la candidature de Georges Frêche aux dernières élections régionales.

La semaine dernière, c’est le bureau national du Parti socialiste qui a annoncé un dépôt de plainte contre Robert Navarro pour abus de confiance. «Elle a été envoyée par lettre recommandé avec accusé de réception lundi matin au TGI de Montpellier », indique Christian Assaf, membre de la direction collégiale.

Robert Navarro, dément «tout enrichissement personnel et détournement de fonds. Je suis bien dans mes baskets», sourit-il. Et son avocat, Claude Benyoucef de préciser, «ce mercredi à 17h, le procureur n’avait encore reçu aucune plainte. Nous répondrons point par point aux attaques formulées mais nous sommes sereins.» Les deux plaintes devraient être associées.