Dominique de Villepin prône une «révolution de la dignité»

AFP

— 

Dominique de Villepin a prôné ce lundi «une révolution de la dignité», lors d’un déplacement dans une fonderie de Denain (Nord).

Le président de République solidaire souhaite ainsi «conférer à chaque citoyen français la reconnaissance de sa dignité, (...) par un revenu garanti (...) de 850 euros qui permettra à chacun d'avoir à la fois la sécurité et la liberté d'entreprendre». L’ancien Premier ministre propose d’autre part l’institution d’«une cogestion à la française» dans l’industrie, qui consisterait à réserver aux salariés «un tiers des places dans les d'administration et les conseils de surveillance».

Dominique de Villepin a par ailleurs repoussé la date de l’annonce d’une éventuelle candidature à la présidentielle: «Nous ne sommes pas dans (ce) temps, a-t-il déclaré sur l’antenne de France 3 Nord/Pas-de-Calais. «Ce qui devra être annoncé le sera d'ici la fin de l'année», a-t-il conclu.