Débat sur la laïcité: «Je passerai si je peux», déclare NKM

E.O.

— 

Nathalie Kosciusko-Morizet a indiqué ce lundi sur France Inter qu’elle «passerait, si (elle) peut, au débat» sur la laïcité organisé mardi par l’UMP.

A la question du journaliste lui demandant «Vous faites quoi demain [mardi] entre 16h et 20h ?», la ministre de l’Ecologie a d’abord joué la surprise. «Vous me posez une colle» a t-elle répondu, avant de s’esclaffer. «Je passerai au débat si je peux, j’ai prévu d’y passer», s’est-elle reprise, et ce «même si je ne suis pas formellement invitée à y parler.»

(Vers 9,55)


Nathalie Kosciusko-Morizet par franceinter

 

«J’attends des réponses concrètes sur des sujets auxquels on est confrontés comme élu local», a poursuivi la ministre qui est également maire de Longjumeau, dans l’Essonne. Nathalie Kosciusko-Morizet cite ainsi «la question des menus» dans les écoles, qui «commence à casser la tête de tout le monde». La ministre donne l’exemple des «enfants de 6 ans qui refusent de manger du hachis Parmentier, sous prétexte que le bœuf, il n'a pas été égorgé comme il faut». «Ce sont des enfants qui ne mangent pas», déplore NKM, qui assure qu’il faut avoir «une réponse générale et globale» sur ce type de sujets.