Un élu du FN condamné pour injure raciale sur son blog?

JUSTICE Pour des commentaires postés sur son blog...

M.P.

— 

Patrick Binder, lors d'une audience au tribunal de de Mulhouse le 4 février 2011.
Patrick Binder, lors d'une audience au tribunal de de Mulhouse le 4 février 2011. — S. BOZON / AFP

Poursuivi pour diffamation, injures, provocation à la haine raciale et à la discrimination, Patrick Binder, conseiller régional du Front national en Alsace saura ce vendredi à quelle peine il est condamné. Trois mois de prison avec sursis ont été requis en février 2011.

Les faits remontent à avril 2010, en pleine campagne des régionales. Patrick Binder, le candidat FN, postent notamment  deux article sur son blog mettant en cause des membres de la CGT et un élu socialiste. Mais l’élu frontiste n’est pas tout seul sur le banc des accusés. Un internaute, qui a posté des commentaires sur son blog sous le pseudo de  «Archange Saint-Michel» et «Napoléon 77» , l’est aussi. Patrick Binder est en effet poursuivi en tant que directeur de la publication pour ne pas avoir modéré des commentaires à connotation antisémite, visant l’élu socialiste.

Individu «borderline» 

Patrick Binder, défendu par Me Louis Aliot, candidat FN lors des cantonales, s’est justifié en en assurant que le commentateur était incontrôlable. Ce dernier a fait l’objet d’une étude psychiatrique et est considéré par les experts comme «bordeline». L’élu du FN, déjà condamné en 2006 pour injure raciale, a aussi expliqué qu’il avait rapidement effacé les commentaires, or, ceux-ci sont restés visibles trois mois, rapporte L’Alsace.

Trois mois de prison avec sursis, 5.000 euros d’amende et la publication du jugement dans les quotidiens régionaux ont été requis contre Patrick Binder. Et l’internaute risque lui un mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende.