Fabienne Keller appelle à l'abandon débat sur la laïcité

A.-L.B.

— 

Une défection de plus dans le camp des partisans du débat sur la laïcité, voulu par le président de la République et organisé par l’UMP le 5 avril prochain. Dans un communiqué daté de ce mercredi et sobrement appelé «Devons-nous persister dans l’erreur?», Fabienne Keller, sénatrice UMP du Bas-Rhin et déléguée générale adjointe du parti, rejoint les détracteurs de ce débat. Pour quel but? Adresser «un geste d’apaisement» car «ce débat a été transformé, caricaturé et dévoyé. Il est désormais perçu comme stigmatisant pour les musulmans», écrit notamment l’ancienne maire de Strasbourg. A 20minutes.fr, Fabienne Keller a déclaré que ce type de débat nécessitait «beaucoup plus de temps, pas trois heures». Concernant l'option d'un code de la laïcité, elle a évoqué que c'était «une bonne idée pour clarifier les pratiques».