Débat laïcité: Les principales dispositions attendues

POLITIQUE Vivement critiqué, le débat voulu par Nicolas Sarkozy et supporté par l'UMP se tiendra le 5 avril...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, lors d'une conférence de presse, le 30 mars 2011.
Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, lors d'une conférence de presse, le 30 mars 2011. — WITT/SIPA

Comment va se passer le débat sur la laïcité et sur quoi débouchera-t-il? Voulu par Nicolas Sarkozy et soutenu par le parti majoritaire, il divise les responsables de l’UMP, et a été le motif d’une passe d’arme entre le secrétaire général du parti Jean-François Copé et le Premier ministre François Fillon. 20minutes fait le tour du projet.

Quel est le programme du débat sur la laïcité?

Prévu depuis de nombreuses semaines, ce débat se tiendra le 5 avril dans un hôtel à Paris. Bien que les thèmes ne soient pas encore finalisés, des tables rondes seront organisées, avec de nombreux intervenants. Le hic: avec la tribune des principaux responsables religieux doutant de la pertinence de la tenue du débat, publiée ce mercredi dans La Croix, pas sûr qu’ils soient nombreux à venir parler mardi prochain… En fin d’après-midi, Jean-François Copé clôturera les débats.

Quels résultats sont attendus?

Des «préconisations concrètes» sont prévues, selon Marc-Philippe Daubresse, secrétaire-général adjoint du parti. Devant la presse parlementaire, l’ancien ministre a promis «des mesures précises et que ces mesures sont adaptées à tous les cultes». Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, a évoqué ce mercredi matin sur France Info qu’il manque «en France aujourd'hui une formation à la laïcité, un diplôme sur la laïcité et les principes républicains» à destination des responsables de cultes, les services des ressources humaines DRH et les agents du service public.

Pour François Baroin, porte-parole du gouvernement, comme pour le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, il s’agirait plus d’un «code de la laïcité». Sur le modèle du code de la famille par exemple, il regrouperait des dispositions législatives, des décrets et des circulaires existantes, mais pas toujours bien identifiés. Enfin, certaines dispositions de ce recueil devraient être appliquées immédiatement, tandis que d’autres viendraient alimenter le projet présidentiel pour l’élection de 2012.

Quels thèmes seraient traités lors des débats?

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, voudrait notamment clarifier les règles et les pratiques à l’hôpital, notamment pour contrer ceux «qui refusent, pour des raisons religieuses, que des hommes soignent leurs femmes». Dans la boîte à idées de ce débat sur la laïcité, il y aurait notamment des réflexions sur le financement et la création de nouveaux lieux de cultes, la formation en France des imams ou encore la nourriture hallal. Les cas des piscines non mixtes ou des prières de rue, comparées il y a quelques mois par Marine Le Pen à l’Occupation, ne seraient pas oubliés.

>> En raison des débordements systématiques sur ce type d'article, la rédaction est contrainte de fermer les commentaires. Merci de votre compréhension.