Cantonales: Claude Guéant met en doute la victoire de la gauche

© 2011 AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a exprimé mardi ses doutes sur le succès revendiqué par la gauche aux cantonales, invoquant en particulier le poids d'une abstention historique.

Répondant à l'Assemblée nationale à une question du député communiste, Jean-Jacques Candelier, il a invoqué une participation au scrutin «inférieure à 45%» et fait valoir que «le bloc de gauche a perdu, par rapport aux élections de 2004, 1,4 point» et «quatre points» par rapport aux régionales de 2010.

«Les Français ne croient plus en leurs élites»

«Pourquoi ces résultats ne sont pas à votre gloire ?», s'est interrogé le ministre, sous les lazzis ininterrompus émanant des bancs de l'opposition. «Ces chiffres indiquent d'abord que nos concitoyens se sont abstenus parce que l'élection du conseiller général manque de visibilité», a-t-il répondu.

«Deuxième remarque, dans un contexte de crise, nos concitoyens doutent de l'avenir», a poursuivi le ministre. «Et puis une autre raison de l'abstention, c'est la méfiance des Français qui ne croient plus en leurs élites», a-t-il conclu.

Claude Guéant avait été très critiqué par l'opposition pour sa présentation des résultats du premier tour, cumulant les voix des formations de droite - notamment divers-droite et UMP - mais pas celles de la gauche.