Marine Le Pen: La majorité est «en voie d'implosion»

© 2011 AFP

— 

La majorité est «en voie d'implosion», a assuré ce mardi matin la présidente du FN Marine Le Pen, prévoyant «une multiplication des candidatures» à droite à la présidentielle de 2012.

«Clairement, l'absence de résultats de Nicolas Sarkozy va pousser un certain nombre d'ambitions», a jugé Marine Le Pen au micro de Radio Classique. «Moi, j'ai été celle qui a dit depuis très longtemps que je n'étais pas sûre que Nicolas Sarkozy serait à nouveau candidat en 2012».

«Une fracture idéologique traverse l’UMP»

La présidente du FN a par ailleurs qualifié d' «évidente» l'hypothèse d'autres candidatures à droite. «Je ne sais pas si ce sera celle de (Jean-Louis) Borloo ou une autre», a-t-elle comment, «mais on assistera à une multiplication de candidatures, à une bataille des ego, on voit qu'on est au devant d'une recomposition totale de la vie politique française».

Il y a une «fracture idéologique qui traverse l'UMP», selon Marine Le Pen, qui «pense avoir contribué à être le révélateur des différences idéologiques majeures qui existent dans cet espèce de groupe UMP».

«A un moment donné, ça devait exploser, et ça explosera aussi au PS», prédit-elle.

«Chacun cherche à sauver sa peau»

«C'est l'effondrement des institutions, juge la présidente du Front National, mais ça c'est la responsabilité de Nicolas Sarkozy. (Il) se comporte depuis plusieurs semaines non pas comme un président de la République mais comme un chef de faction, comme le président de l'UMP». «Chacun cherche à sauver sa peau dans cette majorité», conclut-elle.

Au lendemain de sa défaite aux cantonales, la majorité est entrée dans une grave crise, avec l'affrontement violent entre le Premier ministre François Fillon et le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, à propos du débat sur la laïcité.