Duflot ne suit pas son compagnon sur le vote blanc

M.P.

— 

Interrogée sur Canal + sur les déclarations de son compagnon, Xavier Cantat, candidat Europe Ecologie-Les Verts malheureux dans le Val-de-Marne qui a appelé à voter blanc, la patronne des Verts s’est désolidarisée de celui qui partage sa vie: «La position d'EELV est très claire, c'est d'appeler à utiliser le bulletin de vote nécessaire pour battre tous les candidats du FN, et c'est la position à Valenton comme ailleur». Xavier Cantat, frère de Bertrand Cantat, a dit avoir subi «un discours de haine» de la part du PC, comparable à celui du FN. Or, dans son canton, c’est le FN et le PCF qui sont qualifiés pour le second tour. «Durant toute la campagne ces gens n'ont eu de cesse de me désigner publiquement comme ‘le frère d'un assassin’», a-t-il expliqué. «Il y a eu des choses ignominieuses qui ont été dites, ce qui explique sa position même si politiquement je ne suis pas en accord avec cette position», a défendu Cécile Duflot. «C'est un homme libre, et ce n'est pas que le frère de ou le mari de», a-t-elle conclu.