Cantonales: Les sympathisants UMP plébiscitent l'absence de consigne de vote au second tour

© 2011 AFP

— 

Les sympathisants UMP approuvent très fortement - à 77% - l'absence de consigne de vote de ce parti au second tour des cantonales en cas de duel gauche-FN, alors que les Français dans leur ensemble sont mitigés, selon un sondage Ifop publié ce mercredi par France-Soir.

48% des personnes interrogées (ensemble de la population) se disent favorables à ce ni-ni (ni Front national, ni front républicain avec la gauche), 52% étant contre. Mais parmi les sympathisants du parti de Jean-François Copé, le taux d'approbation atteint 77%, 23% étant d'un avis contraire.

Rapport inverse chez les sympathisants de gauche

Chez les sympathisants de gauche, c'est le rapport inverse: 29% disent oui à cette absence de consigne précise et 71% la jugent négativement. Parmi les sympathisants FN, 61% disent approuver la position du parti présidentiel et 39% sont d'un avis contraire.

Sondage réalisé par téléphone du 21 au 22 mars - le premier tour des cantonales a eu lieu le 20 - auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 personnes de 18 ans et plus (méthode des quotas).