Les résultats des principales figures au premier tour des cantonales

© 2011 AFP

— 

Voici les résultats obtenus dimanche au premier tour des cantonales par les principales personnalités candidates:

- Bernadette Chirac, 77 ans, conseillère générale sortante du canton de Corrèze en Corrèze et qui s'y présentait pour la sixième fois, a été réélue au premier tour dimanche avec 50,04% des voix exprimées. L'ex-première dame a battu le socialiste François Barbazange, maire de la ville de Corrèze (45,10%).

Au conseil général de Corrèze, Mme Chirac côtoie l'ex-numéro un socialiste François Hollande, élu président en 2008 et dont le canton n'était pas renouvelable. Il a affirmé dimanche que le PS était en passe de conquérir trois sièges et d'en perdre un.

- A la tête du département du Rhône depuis 1990, le ministre de la Justice centriste Michel Mercier, conseiller général depuis 1978, a été sans surprise réélu au premier tour dans son canton de Thizy. Mais au conseil général, il ne bénéficie que d'une majorité de deux voix et le maintien à droite est incertain. Il était le seul ministre en lice dans ce scrutin

- Hervé Morin, président du Nouveau centre et ancien ministre de la Défense, conseiller général de l'Eure de 1992 à 2004, a été élu au premier tour dans le canton de Cormeilles (Eure) avec 67,55% des voix. Il envisage de se présenter à la présidentielle en 2012.

- Peu connu du grand public, Claudy Lebreton (PS), 61 ans, président sortant du conseil général des Côtes-d'Armor et président de l'Assemblée des départements de France (ADF) depuis 2004, a été réélu au premier tour dans le canton de Jugon-les-Lacs.

- Dans la Somme, où la majorité de gauche est fragile, le député apparenté communiste Maxime Gremetz a été mis en ballottage dans le canton d'Amiens 4 (est).

- Parmi les anciens membres du gouvernement candidats, Dominique Bussereau (UMP), président sortant du conseil général de Charente-Maritime, est en ballottage dans le canton de Royan-est, comme Patrick Devedjian (UMP) dans le canton de Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine). L'objectif de ce dernier est d'essayer de garder la présidence du 92, convoitée par Isabelle Balkany (UMP), elle aussi en ballottage à Levallois-Perret-Sud.

Parmi les autres personnalités, le patron des députés Nouveau centre, François Sauvadet, président sortant du conseil général de Côte-d'Or, a été réélu au premier tour dans le canton de Vitteaux.

- Pour le FN, Marine Le Pen n'était pas candidate, mais c'est le nouveau secrétaire général du parti, Steeve Briois, qui défendait ses couleurs dans le canton de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais).

Avec 35,88% des voix, il est arrivé en tête du 1er tour devant le conseiller général socialiste sortant Jean-Marie Picque (31,20%). Leur opposition au second tour sera l'un des 52 duels PS/FN décomptés dimanche soir par l'AFP sur la base des résultats de 36 départements.