MoDem: l'absence de consigne de vote de l'UMP est "irresponsable"

© 2011 AFP

— 

Le porte-parole du MoDem, Yann Wehrling, a déclaré dimanche soir à l'AFP que l'absence de consigne de vote de l'UMP en cas de duel avec le Front National au deuxième tour des cantonales était "irresponsable" et qu'il fallait voter contre le FN.

"Il n'y a aucune ambiguïté pour nous, la position de l'UMP est irresponsable, il faut voter pour le candidat qui est contre le FN", a déclaré M. Werhling.

Le vice-président du Modem, Jean-Luc Bennahmias, a aussi appelé dans un communiqué "à la mobilisation de tous ceux qui défendent les valeurs de la République et de la démocratie, et à faire barrage au Front National".

Selon les décomptes du MoDem, portant sur 60 des 400 candidats qu'il présente, le score du premier tour s'affiche à "13%". "Ce qui est bien", a estimé le porte-parole du MoDem, jugeant "ridicule" le score de 1 à 2% attribué par le ministère de l'Intérieur.

"Cela valide notre stratégie", a-t-il estimé. "Il faut une troisième voie", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur l'absence de réaction du président François Bayrou, le porte-parole du MoDem a expliqué que celui-ci ne souhaitait pas "s'exprimer à chaud" et qu'il était "avec les candidats, dans les Pyrénées".

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a déclaré dimanche qu'il laissait les électeurs du parti majoritaire "libres de leur choix" en cas de duel "gauche/extrême droite" au second tour des élections cantonales, refusant le vote FN et le "front républicain".