Bapt juge "utile au débat" le rapport sur le Mediator

© 2011 AFP

— 

Gérard Bapt, président de la mission de l'Assemblée nationale sur le Mediator, a jugé "utile" le rapport de Bernard Debré et Philippe Even, rendu public mercredi, qui selon lui relance le débat "au niveau de la gravité des dysfonctionnements constatés".

"Je pense que cet apport sera utile au débat", a indiqué le député à l'AFP. "Il est très dur pour les agences sanitaires" et il "pointe aussi la responsabilité finale de la Direction générale de la santé (DGS)", a noté le député socialiste.

"Au-delà, il remet en cause l'ensemble du système de sécurité sanitaire en posant même la question de l'utilité de son existence sous sa forme actuelle", et "propose une restructuration du système des agences, qui font déjà l'objet des réflexions des missions parlementaires".

"Malgré la désynchronisation entre ce rapport qui survient très tôt et les conclusions des missions parlementaires et des Assises du médicament, qui interviendront en juin, il a l'intérêt de relancer le débat au niveau de la gravité des dysfonctionnements constatés a l'occasion de ce nouveau drame sanitaire", a estimé encore le député.

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a indiqué mercredi que la réforme promise du système du médicament, qui devrait intervenir "avant l'été", serait élaborée à partir du rapport Debré/Even, des enquêtes de l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales), des conclusions des missions parlementaires sur le Mediator et de celles des Assises du médicament.