Copé tacle Fillon sur le risque d'une élimination de l'UMP dès le premier tour

Avec Reuters

— 

Le secrétaire général de l'UMP s'est une nouvelle fois démarqué mercredi de François Fillon, qui évoque dans une interview le risque pour le candidat de l'UMP d'être éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle de 2012.

«Notre objectif n'est pas de faire de la politique fiction, il n'est pas d'agiter des chiffons rouges, il est de travailler ensemble, rassemblés autour du président de la République», a dit Jean-François Copé lors d'un point de presse.

Ne pas «agiter des spectres négatifs»

«Aujourd'hui, l'heure est à en appeler au rassemblement de notre famille politique et de le faire de manière positive», a-t-il ajouté. «Je ne suis pas du tout dans la logique d'agiter des spectres négatifs mais plutôt d'être dans le positif (...) Comme je regrette que certains parlent de l'éventualité d'une défaite de notre camp.»

Plusieurs sondages d'opinion ont donné ces derniers temps Nicolas Sarkozy devancé au premier tour de 2012 à la fois par un candidat du PS et par la présidente du Front national, Marine Le Pen, ce qui l'éliminerait du second tour s'il brigue un deuxième mandat.