Comparer les révoltes dans le monde arabe à Mai-68 est «une imbécilité» selon Guaino

© 2011 AFP

— 

Henri Guaino, conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy, a affirmé que «les révolutions» dans les pays arabes avaient «les mêmes caractéristiques» que la Révolution française de 1789, dimanche lors du Grand jury de RTL/LCI/Le Figaro. «Dans tous ces pays arabes, on assiste à des révolutions» dont les «caractéristiques» sont «à peu près les mêmes que celles de la Révolution française de 1789», a expliqué Guaino.

Selon lui, comparer ce qui se passe dans les pays arabes «à Mai-68 est une imbécilité», et à l'effondrement du Mur de Berlin ou à 1848 «une erreur». «En fait, c'est plus proche de 1789, c'est-à-dire que sur fond de crise sociale, on a une montée en puissance de nouvelles classes moyennes», a-t-il expliqué. Comme on lui faisait remarquer qu'après 1789, il y avait eu 1793 et la Terreur, il a répondu: «C'est ce que le président de la République a dit: c'est à la fois un immense espoir et en même temps un immense risque.»

«La seule attitude que nous pouvons avoir, c'est d'aider ces peuples à aller dans la bonne voie plutôt que dans la mauvaise. Et pour ça, il faut les soutenir. Si nous ne les aidons pas, tout va s'effondrer», a-t-il ajouté. Guaino a rendu hommage au roi du Maroc Mohammed VI, qui vient d'ébaucher les contours d'une monarchie constitutionnnelle. «Il a fait preuve de beaucoup d'intelligence politique, beaucoup d'ouverture d'esprit», a-t-il conclu.