Nicolas Hulot demande «un débat national» voire «un référendum» sur le nucléaire en France

RÉACTION s problèmes rencontrés au Japon ont ravivé le débat dans le pays...

© 2011 AFP

— 

Le transfert du portefeuille de l'Energie du ministère de l'Environnement vers Bercy est de "très mauvais augure", a estimé lundi Nicolas Hulot dans un entretien à l'AFP.
Le transfert du portefeuille de l'Energie du ministère de l'Environnement vers Bercy est de "très mauvais augure", a estimé lundi Nicolas Hulot dans un entretien à l'AFP. — Bertrand Guay AFP/Archives

Nicolas Hulot a déclaré dimanche sur RTL qu'«on ne peut pas remettre le sort de l'humanité dans une vulgaire et tragique roulette russe» en matière de nucléaire, alors que le débat est relancé en France après les récents incidents survenus au Japon autour de plusieurs centrales endommagées par le séisme et le tsunami.

>> Revivez les événements de dimanche en cliquant ici

«Sortir de cette arrogance»

«Je pense que le nucléaire doit faire l'objet, a minima, d'un débat national, d'un référendum», a déclaré l'écologiste, qui réfléchit à une candidature à la présidentielle de 2012, depuis l'Amérique du sud où il est en tournage.

«On voit bien que quand il y a une paille dans le système, on est complètement dépassé par les événements. Il faut sortir de cette arrogance, de penser toujours que la technologie, le génie humain peut tout», a-t-il ajouté. «Le nucléaire, en l'état, ne peut pas être la réponse à nos besoins énergétiques», a dit l'animateur de télévision.

«On a encore une fois la démonstration, on ne peut pas remettre le sort de l'humanité dans une vulgaire et tragique roulette russe», a-t-il ajouté.