Ecartée de Force Ouvrière pour être candidate du Front national

POLITIQUE Adhérente du syndicat depuis 1980, la candidate du Front national dans un canton au sud-est de Lille, elle s'est vue retirer tous ses mandats...

A.-L.B.
— 
La déléguée régionale du syndicat Force Ouvrière Annie  Lemahieu, candidate Front national aux élections cantonales dans le Nord, le 9 mars 2011 à Lille.
La déléguée régionale du syndicat Force Ouvrière Annie Lemahieu, candidate Front national aux élections cantonales dans le Nord, le 9 mars 2011 à Lille. — AFP PHOTO DENIS CHARLET

Annie Lemahieu, adhérente de Force Ouvrière depuis 198, et déléguée régionale pour le personnel civil des armées, s'est portée candidate Front national dans le canton de Cysoing, au sud-est de Lille. Elle s'est vue retirer tous ses mandats par le syndicat, rapporte la radio France Info.

«Elle aurait dû rendre son mandat à FO avant de se porter candidate. Les statuts sont bafoués. L’indépendance de FO par rapport aux partis politiques est bafouée», a expliqué Lionel Meuris, secrétaire général FO dans le Nord.

Incompréhension

Annie Lemahieu a déclaré: «Je ne vois pas pourquoi ils me retirent mes mandats. On a le droit d’avoir une vie syndicale et politique. Que la CGT exclue ses délégués, je peux le comprendre, mais pas FO. De toute façon, je sais désormais où est mon choix. Ça m’attriste parce que j’ai un engagement de longue date à FO». L'ancienne adhérente pourrait engager des poursuites contre son syndicat.

Cette histoire fait écho à la suspension, fin février, de Fabien Engelmann, secrétaire CGT des agents territoriaux de la mairie de Nilvange, en Moselle, en raison de sa candidature sous l’étiquette FN dans le canton d’Algrange (Moselle).