Les vacances d'Henri Guaino en Libye ne constituent pas «une affaire», selon François Baroin

Avec Reuters

— 

Les vacances d'Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, en Libye à Noël ne constituent pas une «affaire», a estimé ce mardi le porte-parole du gouvernement, François Baroin.

Lesinrocks.com ont révélé lundi qu'Henri Guaino avait passé quatre jours en Libye chez l'ambassadeur de France à Tripoli - à titre personnel - lors des fêtes de fin d'année.

«La Libye n’était pas dans une crise majeure»

Ces informations surviennent deux jours après l'éviction de Michèle Alliot-Marie du ministère des Affaires étrangères après des semaines de polémique sur ses vacances en Tunisie, où avait déjà commencé le soulèvement populaire qui a conduit à la chute du président Zine Ben Ali.

Cependant, pour François Baroin, les deux situations ne sont pas comparables. Henri Guaino «est allé chez un ami, il a payé ses vacances, il est parti à Noël, c'est ça le sujet, je ne crois pas qu'il y en ait d'autres», a-t-il déclaré sur France 2. A la question, «il n'y a donc pas d'affaire Guaino», il a répondu: «Je ne pense pas. J'ai regardé, j'ai vu. La Libye n'était pas dans une crise majeure» à Noël.