S'il y a un risque de 21 avril, le candidat EELV devra se retirer, selon Bové

© 2011 AFP

— 

Le député européen Europe-Ecologie, José Bové, a estimé mercredi soir que s'il y avait un "risque de reproduction du 21 avril 2002, il fau(drait) que le candidat (Europe Ecologie-Les Verts) se retire".

" Moi, ma position c'est de dire que s'il y a un risque de reproduction du 21 avril 2002, il faut que notre candidat se retire", a-t-il dit à Public Sénat, comme l'avait déjà dit le 5 février Daniel Cohn-Bendit.

"Aujourd'hui, pour l'instant, on maintient une candidature. Par contre, on se donne la possibilité 3, 4, 5 mois avant l'élection, si on est dans cette situation-là (de risque), de retirer notre candidature", a-t-il poursuivi.

Comme on lui demandait si ce calendrier n'était pas trop tardif, José Bové a répondu: "Non, je crois qu'il faut le dire de manière claire. On va discuter avec le Parti socialiste et l'ensemble des gens qui veulent une alternative au gouvernement et au président Sarkozy, on va discuter ensemble (du) projet".

"Mais", a-t-il ajouté, "en même temps, on ne veut pas faire courir le risque de la reproduction du 21 avril. Donc là, si on voit que cette situation perdure, eh bien on retirera notre candidature".