Débat sur l'islam: Nora Berra répond à Anne Sinclair

© 2011 AFP

— 

La secrétaire d'Etat chargée de la Santé, Nora Berra répond mercredi à Anne Sinclair, épouse de Dominique Strauss-Kahn, qui avait éreinté le débat, voulu par Nicolas Sarkozy, sur la place de l'islam, en estimant que son propos traduisait "de la lâcheté et du cynisme".

Dans un billet, intitulé "pourquoi Anne Sinclair se trompe" posté sur son blog, Mme Berra estime que l'ex-journaliste, qu'elle qualifie de "porte-parole officielle de Dominique Strauss-Kahn", retrouve "là le bon vieux réflexe socialiste qui consiste à penser que certains sujets ne doivent surtout pas être évoqués, car trop sensibles, trop risqués".

"Au fond, cela traduit deux choses: de la lâcheté et du cynisme. De la lâcheté car il est toujours plus facile de taire un sujet que de le prendre à bras le corps. Du cynisme car cela découle d'une vision très pessimiste des choses, selon laquelle il est des sujets qui doivent rester dans l'ombre, qui doivent être refoulés, comme des secrets de famille", poursuit la secrétaire d'Etat.

Dans un billet intitulé "Jouer avec le feu" posté sur son blog, Mme Sinclair avait jugé que le débat sur la place de l'islam en France contribuait à faire progresser le FN.

Pour Mme Berra, l'expression "jouer avec le feu" est "pleine de condescendance", car explique-t-elle, cela "sous-entend qu'il est certains sujets dont on ne peut débattre, ou pire, qu'il est certaines personnes avec lesquelles on ne peut débattre car incapables de s'exprimer autrement que par l'outrance ou la violence ?".

"Au contraire, plaide la secrétaire d'Etat, je crois que le débat sur la pratique de l'islam en France doit avoir lieu. Et le Président de la République a eu raison d'ouvrir ce débat".