Critiques de la diplomatie française, la majorité grince des dents

POLITIQUE Le pamphlet de diplomates français, réunis sous la signature collective «Marly» suscite de nombreuses réactions...

A.-L.B.

— 

Après l’attaque, la riposte, et elle ne s’est pas fait attendre. Le texte du groupe de diplomates français «Marly» - fustigeant la diplomatie française actuelle- publié mardi par Le Monde, a fait grincer des dents dans le camp de la majorité. Le conseiller spécial du président de la République, Henri Guaino, s’exprimait ce mercredi matin à France Info. La critique des ambassadeurs? Un «tract politique» en vue de la présidentielle de 2012, selon ce puissant conseiller. «Il n'y a pas d'argumentation, juste des jugements à l'emporte-pièce», continue-t-il. Avant de conclure: «Il n'a jamais été question que les chefs de bureaux de tel ou tel ministère fassent la politique étrangère. Les diplomates font de la diplomatie, le gouvernement fait de la politique étrangère».

 

«Espèce de règlement de comptes»

La critique est partagée par le porte-parole du gouvernement, François Baroin, qui juge ce texte d’une «grande lâcheté du silence obscur où on ne voit aucun visage», rapporte Reuters. Quant au secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé, interrogé ce mercredi matin sur France 2, il estime que cette tribune «m'a donné l'image d'une espèce de règlement de comptes.» Ajoutant que «c'est quand même difficile pour des diplomates d'expliquer que la diplomatie c'est pas eux», il note qu’il n’«aime pas beaucoup la diplomatie du commentaire, je préfère la diplomatie de la responsabilité».