Débat sur l'islam: Un projet«désastreux» selon Patrick Devedjian

© 2011 AFP

— 

Le torchon brûle entre Patrick Devedjian et Nicolas Sarkozy. Le débat sur la laïcité et la place de l'islam qu'organise l'UMP, à la demande du chef de l'Etat, est «désastreux» et «blesse nos compatriotes musulmans qui s'intègrent loyalement à notre pays pour ne montrer du doigt que les extrémistes musulmans», a estimé ce mercredi le député UMP Patrick Devedjian.

«Non seulement c’est injuste, mais c’est désastreux car (nos compatriotes musulmans) sont destinés à vivre durablement avec nous. La droite veut-elle que ces Français n'aient d’autre choix que de devenir des électeurs prisonniers de la gauche?», s'est interrogé Patrick Devedjian sur son blog. «Ce débat anime surtout les militants du Front national qui croient naïvement que ce sont les autres partis politiques qui sont responsables de l’immigration et de la mondialisation», a-t-il affirmé.

Un débat «dangereux»

D'autre part, l'ouverture de ce débat «permet à certains de laisser croire qu’on pourrait remettre en cause les lois sur la laïcité», or pour Patrick Devedjian, «il ne faut pas toucher à la loi de 1905 car elle est un équilibre fragile qui est le produit d’une histoire douloureuse». Un débat sur l'islam en France est «dangereux car il ouvre les portes à tous les malentendus et à toutes les passions», a estimé le président du conseil général des Hauts-de-Seine.

L'UMP a accepté d'organiser, à la demande de Nicolas Sarkozy, un débat sur l'exercice des cultes en France, en singularisant l'islam, ce qui suscite des critiques à gauche et inquiète, voire divise déjà la droite. Une convention sur ce thème est prévu par le parti présidentiel le 5 avril.