Libye: Cécile Duflot dénonce les attaques par des avions «très probablement livrés par la France»

© 2011 AFP

— 

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), a affirmé ce mercredi que les attaques aériennes contre des manifestants en Libye avaient été menées à partir d'appareils «très probablement» livrés par la France au régime du colonel Kadhafi.

Ces appareils «sont très probablement des avions militaires qui ont été livrés par la France à la Libye. Donc, il y a une véritable question que nous posons, et d'ailleurs qui se pose également en Belgique», a déclaré Cécile Duflot sur Europe 1.

«Le gouvernement a avalisé les ventes d’armes»

«C'est sans doute probable que ce soient des armes françaises» qui aient servi à tirer sur les manifestants et «il faut imaginer ce que ça signifie de faire tirer depuis des hélicoptères ou des avions sur une foule désarmée». «Le gouvernement français a avalisé ces ventes d'armes et s'en est même d'ailleurs, en 2009, vanté. Est-ce qu'il est normal de pouvoir vendre des armes à un dictateur et à un personnage politique tel que Mouammar Kadhafi?», a demandé Mme Duflot.

«Comment le gouvernement, qui s'est félicité de ces contrats de centaines de millions d'euros, peut aujourd'hui assumer cette situation», a-t-elle ajouté.

Royal réclame une enquête parlementaire

Mardi la socialiste Ségolène Royal avait réclamé une enquête parlementaire sur les ventes d'armes à la Libye. Lundi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'était dit «indigné» par les informations selon lesquelles les forces de l'ordre libyennes ont tiré sur des manifestants à partir d'avions et d'hélicoptères.

Par ailleurs, des pilotes d'avions de chasse ont fait défection aux autorités libyennes et fui leur pays après avoir reçu l'ordre de tirer sur les manifestants à Benghazi.