Laurent Wauquiez évoque le «travail de confiance» entre le Quai d’Orsay et l'Elysée

© 2011 AFP

— 

Le ministre français des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, a assuré mardi qu'un «travail en confiance» existait entre le Quai d'Orsay et l'Elysée, après le rejet, par des diplomates anonymes, de «déboires» de la diplomatie française sur Nicolas Sarkozy et son entourage.

«S'il y a une chose qui fonctionne, c'est ce lien, ce travail en confiance entre le Quai d'Orsay et l'Elysée. Ce n'est pas une tribune, même rédigée dans un salon chic de Paris qui me fera changer d'avis», a fait valoir Laurent Wauquiez devant quelques journalistes.

«La diplomatie française a une seule voix»

Dans un texte publié mardi par le journal Le Monde, plusieurs diplomates français ont rejeté la responsabilité des «déboires» récents de la politique extérieure française en Tunisie, en Egypte ou au Mexique sur Nicolas Sarkozy et son entourage, accusés «d'amateurisme» et «d'impulsivité».

«Que cette période soit dure, que pour certains il y ait des phases de doute, je le comprends parfaitement», a ajouté Laurent Wauquiez. «Mais on ne doit pas céder à cela et rester fidèle aux repères de notre diplomatie. La diplomatie française elle est une, elle a une seule voix (...) qui va du premier rédacteur du Quai d'Orsay jusqu'au président de la République». «C'est la voix du ministre de la Coopération (Henri de Raincourt), du ministre des Affaires européennes, c'est la voix de Michèle Alliot-Marie», a-t-il dit.

«La diplomatie française a ses valeurs, ses caps, ses repères, on n'a pas à rougir de la diplomatie qu'on fait. Il faut aussi que tous les diplomates soient sur le pont pour qu'on travaille ensemble», a-t-il aussi insisté.