Qui a dit? «Dominique Strauss-Kahn, c'est pas la gauche caviar, ce serait plutôt la gauche couscous»

POLITIQUE Malgré ses hauts revenus, DSK comprend parfaitement «la situation française et la situation des Français», selon ce socialiste...

© 2011 AFP

— 

ARGYROPOULOS / SIPA

C'est Jean-Christophe Cambadélis. Le secrétaire national du PS proche de Dominique Strauss-Kahn, a jugé ce mardi que le patron du FMI n'incarnait «pas la gauche caviar» mais plutôt «la gauche couscous».

Interrogé sur France Inter par un auditeur à propos des revenus élevés du président du FMI, le député PS a répondu: «Vous savez, Dominique Strauss-Kahn, c'est pas la gauche caviar, ce serait plutôt la gauche couscous. On mange plus de couscous à Sarcelles qu'à Neuilly», en référence à la ville populaire du Val d'Oise en banlieue parisienne, dont DSK a été le maire.

DSK comprend parfaitement «la situation française et la situation des Français»

«On ne peut pas dire que des hommes et des femmes qui gagnent de l'argent, qui ont des responsabilités à l'échelle internationale sont incapables de comprendre la situation française et la situation des Français. C'est pas très compliqué, ça n'a pas beaucoup changé depuis cinq ans, ça s'est aggravé», a ajouté M. Cambadélis. Ce dernier trouve «remarquable que DSK ait réussi à faire évoluer le FMI comme un organisme régulateur».

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, avait déclaré dimanche qu'il doutait de la capacité de Dominique Strauss-Kahn, qui incarne à ses yeux une «gauche ultra caviar», à «rassembler son propre camp» s'il se portait candidat à la présidentielle.