Fronde des magistrats: L'excuse du «manque de moyens» ne passe pas pour Christian Estrosi

RÉACTIONS e maire de Nice trouve cet argument «inadmissible»...

J. R.

— 

L'ex-ministre de l'Industrie Christian Estrosi a plaidé mardi pour un report de l'élection du président du groupe UMP à l'Assemblée, le temps de retrouver son siège de député et d'avoir "une visibilité" sur l'attitude des centristes, qui envisagent de créer leur propre groupe.
L'ex-ministre de l'Industrie Christian Estrosi a plaidé mardi pour un report de l'élection du président du groupe UMP à l'Assemblée, le temps de retrouver son siège de député et d'avoir "une visibilité" sur l'attitude des centristes, qui envisagent de créer leur propre groupe. — Joel Saget AFP

«Inadmissible». Christian Estrosi a réagi ce jeudi matin au mouvement des magistrats, sur France-Info. Le député UMP des Alpes-Maritimes et maire de Nice a rejeté l’excuse du «manque de moyens», avancée par les magistrats en réaction aux déclarations de Nicolas Sarkozy. «Vous pensez que Laëtitia, elle se pose la question si c’est par manque de moyens qu’elle n’est plus de ce monde?», a-t-il demandé à la journaliste.

«Je trouve cela inadmissible de la part de ces magistrats là (…)» a-t-il fait savoir avant de faire un parallèle avec le «manque de moyens» évoqué dans l’éducation nationale.«C’est toujours la faute de moyens (…) Ce n’est jamais la responsabilité de celui qui est en charge».

Et Christian Estrosi de conclure: «Nous ne pouvons plus accepter de vivre dans une société où chacun nie sa responsabilité».

Retrouvez les déclarations de Christian Estrosi en vidéo:


Estrosi accuse des "magistrats engagés"
envoyé par FranceInfo. - L'info video en direct.