Dosière (PS) reproche à Sarkozy l'utilisation de l'avion entre Paris et Bruxelles

© 2011 AFP

— 

Le député René Dosière (app. PS) a reproché mardi au président Nicolas Sarkozy d'avoir mobilisé la semaine dernière "deux avions" (son nouvel Airbus A330 et un Falcon 7X) pour se rendre à Bruxelles plutôt que d'emprunter le TGV.

Dans une "question écrite" au Premier ministre, François Fillon, qui sera publiée mercredi au Journal officiel, l'élu de l'Aisne, grand spécialiste du budget de l'Elysée, s'étonne que le chef de l'Etat ait préféré l'avion au train pour une si courte distance.

M. Dosière cite une lettre qui lui a été adressée le 28 juin dernier et dans laquelle M. Sarkozy soulignait qu'"à l'heure où nos concitoyens sont frappés par la crise, l'Etat doit, plus que jamais, faire preuve d'exemplarité", la recherche d'économies constituant "un impératif moral".

Le chef de l'Etat demandait ainsi "que les déplacements des ministres (...) soient strictement encadrés, en recourant de manière privilégiée aux transports ferroviaires". "Les déplacements en avion des agents publics seront prohibés dès lors qu'existe une liaison ferroviaire de moins de 3 heures", insistait-il encore, selon M. Dosière.

"C'est donc avec un certain étonnement que l'on a appris qu'à l'occasion de son déplacement à Bruxelles, le 4 février, le président de la République a mobilisé deux avions, l'Airbus A330 (coût moyen d'une heure de vol: 20.000 euros) et un Falcon 7X (coût horaire: 7.900 euros), alors que la liaison ferroviaire Paris-Bruxelles est non seulement rapide (1h20) mais encore fréquente (28 liaisons par jour), confortable (TGV Thalys) et économe (aller-retour en 1e classe: 212 euros)", ajoute le député de l'Aisne.

"Le président de la République étant la plus haute autorité de l'Etat et, à ce titre, tenu à un comportement exemplaire", M. Dosière "aimerait savoir si les dispositions concernant les déplacements des ministres et des agents publics sont maintenues".

Le chef de l'Etat et le Premier ministre utilisent traditionnellement l'avion pour leurs déplacements, mais jamais le train.