Petit week-end à New York pour Nicolas Sarkozy

POLITIQUE Le chef de l'Etat a filé en avion présidentiel aux Etats-Unis directement après le sommet de Bruxelles vendredi...

Corentin Chauvel

— 

L.BONAVENTURE / AFP

Le mystère s’éclaircit au sujet des deux avions utilisés par Nicolas Sarkozy pour se rendre au sommet de Bruxelles vendredi dernier. Le Falcon 7x, venu en complément de l’A330 présidentiel a été utilisé par le chef de l’Etat pour s’envoler directement de la capitale belge à destination de New York après la réunion intergouvernementale européenne, a révélé France Inter ce mardi.

Une information confirmée par l’Elysée à la radio qui a parlé d’un voyage «à caractère strictement personnel». Lemonde.fr précise que Louis, le fils de Nicolas Sarkozy, vit à New-York une partie de l’année dans le cadre de ses études.

Nicolas Sarkozy a payé son billet

L’Elysée a ajouté que le chef de l’Etat avait ainsi payé le voyage «au tarif commercial», puisque le Falcon 7x avait été utilisé «à titre privé». Sauf que le site du quotidien s’interroge sur ce «tarif commercial» sachant qu’un vol classique en classe affaires coûte entre 1.000 et 4.000 euros, mais qu’avec un avion tel que le Falcon, le coût reviendrait «à plusieurs centaines de milliers d’euros pour un particulier».

Interrogé par lemonde.fr, le député socialiste René Dosière a tempéré la polémique potentielle en expliquant que Nicolas Sarkozy était «chef de l'Etat tout le temps, même en vacances ou en week-end, et a des besoins permanents de sécurité, de personnel, et la capacité de rentrer en France rapidement».

En revanche, le spécialiste des comptes de l’Elysée pointe du doigt l’hébergement de Nicolas Sarkozy à New York et surtout l’intérêt d’utiliser les deux avions présidentiels afin de se rendre à Bruxelles vendredi sachant que la capitale belge est à moins d’une heure trente en TGV et que l’heure de vol de l’appareil du chef de l’Etat coûte 20.000 euros.