Réunion autour de Sarkozy sur la récidive criminelle mercredi

© 2011 AFP

— 

Nicolas Sarkozy présidera mercredi après-midi à l'Elysée une réunion de travail sur la récidive criminelle en présence des ministres concernés, quelques jours après la disparition de la jeune Laetitia à Pornic (Loire-Atlantique), a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Lors du Conseil des ministres, le chef de l'Etat a répété qu'il souhaitait "engager une réflexion autour de mesures et de dispositions complémentaires, pas forcément de nature législative (...), pour éviter qu'un tel drame, aussi abominable, ne puisse se reproduire", a rapporté François Baroin.

"Il a exprimé une conviction, l'expression d'une douleur, vraiment, d'une indignation profonde qui est aussi la traduction d'un long combat politique qui a évolué au fil des années et qui l'a vu, lui Nicolas Sarkozy, porter un certain nombre de textes", a ajouté M. Baroin en rendant compte à la presse des travaux du Conseil.

"A l'évidence, le drame de Laetitia justifie que l'on réfléchisse en profondeur sur des dispositifs, je le redis, qui ne sont pas automatiquement et systématiquement de nature législative, mais qui permettent quand même d'apporter de meilleures réponses de protection", a-t-il poursuivi.

"Ce qui s'est passé est insupportable et inacceptable", a insisté le ministre du Budget, "nous sommes vraiment au côté de la famille de Laetitia et nous sommes aussi dans l'obligation, c'est ça le sens du message du président de la République, d'apporter des réponses à la société".

Mardi, Nicolas Sarkozy a demandé à sa majorité, lors d'un petit déjeuner à l'Elysée, de "prendre des initiatives très vite" sur la question de la récidive des délinquants sexuels. Lors d'un déplacement à Saint-Nazaire, il a ensuite promis que "ce drame ne (resterait) pas sans suite".

Plusieurs élus de sa majorité ont toutefois mis en garde contre toute précipitation en la matière, rappelant que de nombreux textes de loi, pas toujours appliqués, avaient déjà été adoptés sur cette question.