Aubry estime que Royal est «un petit peu impatiente»

© 2011 AFP

— 

La dirigeante socialiste Martine Aubry a estimé lundi que la candidate aux primaires Ségolène Royal était «un petit peu impatiente» et réaffirmé qu'elle-même ne se déclarerait qu'en juin, comme prévu par le calendrier. «Elle est un petit peu impatiente, la Ségolène», s'est esclaffée Martine Aubry, interrogée par Canal + à propos des primaires socialistes en vue de la présidentielle de 2012.

«Il y a beaucoup de belles fleurs au PS»

«Elle avait décidé d'être candidate, elle en a tout à fait le droit, et je le respecte profondément», a-t-elle ajouté, tout en prônant «la patience» et en concédant qu'elle n'avait «jamais écarté» l'hypothèse de sa propre candidature. «Il y a beaucoup de belles fleurs au PS», a-t-elle dit en paraphrasant l'ex-président socialiste François Mitterrand, et «dans tous ces candidats formidables, il y en a un qui sera le meilleur».

«On verra au mois de juin (...). Je suis première secrétaire du PS, j'ai une seule ambition et j'y mets toute mon énergie, c'est que tout le monde soit uni et que nous ayons le meilleur projet pour que la France gagne», a-t-elle répété. «Ce que je fais depuis deux ans et demi, je ne le souhaite à personne», a également déclaré Aubry, élue à la tête du PS en novembre 2008 à l'issue d'un scrutin chaotique et contesté.

«Et pourtant c'est formidable quand on arrive où on arrive maintenant», a-t-elle souligné. «Il y a trois ans nous n'étions pas seulement déchirés, nous n'étions pas crédibles pour les Français (...). Aujourd'hui le PS est au travail, il ne se passe pas une semaine sans que nous fassions des propositions», a-t-elle dit.