Le PS abrogera la loi sur la suspension des allocations familiales

© 2011 AFP

— 

Le porte-parole du PS, Benoît Hamon, a assuré lundi que les socialistes, s'ils revenaient au pouvoir, abrogeraient la loi Ciotti visant à lutter contre l'absentéisme scolaire en suspendant ou supprimant les allocations familiales.

Cette loi constitue une "double peine" pour des "enfants qui peinent à s'inscrire dans un parcours éducatif", a estimé M. Hamon lors du point de presse hebdomadaire.

"On va supprimer les allocations pour des familles monoparentales, pour des familles qui ont incontestablement des difficultés", a-t-il critiqué.

"Non seulement nous abrogerons cette loi si nous revenons au pouvoir, mais nous mettrons en place une autre politique éducative qui, dès le plus jeune âge, s'attachera à l'existence de ces inégalités dans le parcours scolaire, en ayant une politique de soutien à ces familles en difficulté plutôt qu'une politique de stigmatisation", a-t-il assuré.

"Ce qui est frappant avec Nicolas Sarkozy, c'est qu'il n'est pas une semaine sans qu'il déclare la guerre à une catégorie de Français. Cette semaine, c'est aux familles monoparentales ou en difficulté", a ajouté M. Hamon.

Le décret qui permet d'appliquer la loi sur l'absentéisme scolaire est paru dimanche au Journal officiel et entre en vigueur ce lundi.