Otages: Sarkozy justifie l'intervention militaire devant le gouvernement

© 2011 AFP
— 

Nicolas Sarkozy a justifié mercredi devant le Conseil des ministres l'opération militaire conduite sur son ordre aux confins du Mali et du Niger pour tenter de libérer les deux otages français retrouvés morts, a rapporté le porte-parole du gouvernement François Baroin.

Le chef de l'Etat "a expliqué le sens de l'intervention française et nous nous félicitons (...) de l'unité nationale autour d'une décision qui s'imposait et qui a réaffirmé aussi la volonté de la France de se battre sans faille et sans faiblesse contre toutes les formes de terrorisme", a déclaré M. Baroin en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

Interrogé sur l'opération, M. Baroin a assuré que le ministre de la Défense Alain Juppé "a donné et donnera les informations au fur et à mesure de l'évolution du suivi de l'enquête".

Le ministre du Budget s'est également refusé à tout commentaire sur les déclarations, mercredi, du ministère nigérien de l'Intérieur qui a démenti détenir deux ravisseurs capturés samedi par l'armée française, contrairement à ce qu'a affirmé M. Juppé.

"Je n'ai pas d'information à ce stade sur ce point mais vous serez informé en temps et en heure (...), c'est un devoir de vérité", a-t-il répondu.