Jarnac: Journée de trêve au PS pour le 15e anniversaire de la mort de Mitterrand

POLITIQUE Ségolène Royal doit accueillir ce samedi matin la première secrétaire Martine Aubry...

© 2011 AFP

— 

Segolene Royal (à g.), Mazarine Pingeot, Martine Aubry et Gilbert Mitterrand à la cérémonie pour le 15e anniversaire de la mort de François Mitterrand, à Jarnac, le 8 janvier 2011.
Segolene Royal (à g.), Mazarine Pingeot, Martine Aubry et Gilbert Mitterrand à la cérémonie pour le 15e anniversaire de la mort de François Mitterrand, à Jarnac, le 8 janvier 2011. — REUTERS/Regis Duvignau

Les responsables socialistes, Martine Aubry et Ségolène Royal en tête, se retrouvent en force samedi à Jarnac le temps d'un hommage à François Mitterrand, leur champion toutes catégories, disparu il y a quinze ans, à l'aube de leurs primaires en vue de la présidentielle.

Les héritiers politiques de l'ancien président vont s'offrir une journée de trêve et d'unité autour de la tombe de l'homme du congrès d'Epinay, décédé le 8 janvier 1996.

«Repas amical»

Présidente de la région Poitou-Charentes, et candidate aux primaires, Ségolène Royal doit accueillir samedi matin la première secrétaire Martine Aubry, qui arrive en train de Paris.

Autre candidat déclaré, Arnaud Montebourg fait également le pèlerinage en Charente, de même que l'ancien Premier ministre Laurent Fabius, les ex-ministres Elisabeth Guigou, Henri Emmanuelli, Jack Lang, Michel Charasse, le farouche gardien de la mémoire de l'ex président, et Roland Dumas, de retour d'un voyage très controversé en Côte d'Ivoire en soutien à Laurent Gbagbo.

Ségolène Royal et Martine Aubry doivent prendre la parole lors d'un «repas amical», de même que le président de l'Institut François Mitterrand, Hubert Védrine, et le maire PS de Jarnac, Jérôme Royer.

Inauguration de la maison natale

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et l'homme d'affaires, Pierre Bergé, seront aussi présents autour de la famille Mitterrand, dont sa fille Mazarine. Un dépôt de gerbes au cimetière est prévu en fin de matinée ainsi que l'inauguration de la maison natale et de l’exposition organisée par l’Institut François Mitterrand.

En tant que «puissance invitante», Ségolène Royal et Jérôme Royer vont offrir à tous les participants un recueil de textes de François Mitterrand écrits sur Jarnac.

Rocard, Jospin et Hollande absents

La liste des absents est aussi très éloquente. Les ex-Premiers ministres Michel Rocard, qui l'appréciait peu, et Lionel Jospin, qui avait revendiqué le «droit d'inventaire», ne se joindront pas à l'hommage, pas plus que l'ex numéro un du PS François Hollande, autre candidat aux primaires. «DSK non plus!», s'amuse le maire socialiste de la ville, Jérôme Royer.

Un ancien ministre de François Mitterrand, qui préfère garder l'anonymat, trouve «indécent» la tentative de captation de l'héritage Mitterrand, notamment par Ségolène Royal: «C'est du cinéma à l'état pur.»