En 2011, Sarkozy veut une «année utile» et promet «de défendre de toute ses forces l'euro»

POLITIQUE Les chef de l'Etat a annoncé aussi que les jurés populaires seraient introduits...

Maud Pierron
— 
Capture d'écran de la vidéo des voeux de Nicolas Sarkozy pour 2011 (prise le 31 décembre 2010)
Capture d'écran de la vidéo des voeux de Nicolas Sarkozy pour 2011 (prise le 31 décembre 2010) — 20MINUTES.FR

Honneur du chef de l’Etat, c’est le dernier des politiques à adresser ses vœux aux Français. Nicolas Sarkozy a commencé par revenir sur une année 2010 «rude» pour beaucoup de Français, avec «la crise économique» qui «a continué à faire sentir ses effets» et provoquée des «injustices».

Alors en 2011, Nicolas Sarkozy souhaite une «année porteuse d’espérance», une «année utile». Car si 2012 est une année importante, «nous sommes en 2011 nous ne pouvons nous payer le luxe d’une année d’immobilisme pré-électoral». «Mon devoir est de privilégier l’intérêt général. Jusqu’à la dernière minute de mon mandat je n’aurai d’autre règle que celle-là», a assuré le chef de l’Etat.

Alors il va «réformer», lancer des grands chantiers, «parce que c'est la seule façon de préserver notre modèle et notre identité.» Notamment celui de la «dépendance». Et celui de l’harmonisation «de notre fiscalité avec nos voisins allemands» pour «protéger des délocalisations».  Enfin, pour «protéger de la violence» de délinquants multirécidivistes, il a annoncé la constitution «de jurés populaires», car «ainsi c’est le peuple qui pourra donner son avis» sur les faits délictueux.

«La fin de l'euro serait la fin de l'Europe»

Son grand chantier, c’est également la défense de l’euro, alors que certains appellent à en sortir vu les turbulences financières qui affectent la zone euro. «La fin de l’euro serait la fin de l’Europe», a-t-il dit, or, «l’Europe est essentielle à notre avenir, à notre identité». Il promet donc de «défendre de toutes ses forces» la monnaie unique. «La France tiendra ses engagements en rééquilibrant ses comptes», a-t-il précisé à cet effet.

Enfin,  Nicolas Sarkozy est revenu sur le grand sujet qui va occuper son année: la présidence du G8 et du G20. La France, a-t-il promis, y défendra «l’idée d’un monde moins brutal» et notamment les idées de «multilaréralisme», de «respect des droits de l’Homme» et de «respect» de l’environnement.

Les voeux du chef de l'Etat en vidéo:


Voeux du Président Nicolas Sarkozy aux Français pour 2011
envoyé par elysee. - Regardez les dernières vidéos d'actu.