Dominique de Villepin s'en prend à la nomination de Rama Yade à l'Unesco

POLITIQUE Selon lui, on ne peut pas être «à la fois femme politique et ambassadeur»...

© 2010 AFP

— 

Rama Yade, la Secrétaire d’Etat aux sports, le 10 mars 2010 à Paris.
Rama Yade, la Secrétaire d’Etat aux sports, le 10 mars 2010 à Paris. — I.SIMON/SIPA

Dominique de Villepin, président de République solidaire, a estimé ce lundi sur RTL qu'on ne pouvait pas être «à la fois femme politique et ambassadeur», après la nomination de Rama Yade comme ambassadrice de l'Unesco.

«Je fais partie de la vieille école, je suis de ceux qui pensent que la diplomatie doit être exercée par les professionnels» et «on ne peut pas à la fois être femme politique et ambassadeur», a affirmé l'ancien Premier ministre.

L'hôpital qui se moque de la charité?

«De temps en temps, on fait appel à telle et telle compétence, je veux croire que Rama Yade y mettra beaucoup d'énergie. Ce qui est certain, c'est que dans l'exigence diplomatique, il y a un devoir de réserve qui s'applique strictement», a-t-il insisté.

Alors qu'on lui faisait remarquer que lui-même, quand il était Premier ministre avait nommé Xavier Darcos ambassadeur de France à l'OCDE, Dominique de Villepin a répondu: «D'une manière générale, je ne suis pas favorable à ce type de stratégie.»

Xavier Darcos avait fait partie des congédiés du gouvernement après le référendum sur la Constitution européenne de mai 2005.