Chômage: "les Français payent l'inaction du gouvernement"

© 2010 AFP

— 

Le PS a estimé que les chiffres du chômage en hausse publiés vendredi apportaient "un démenti cinglant" au gouvernement, accusé de n'avoir "aucune politique de l'emploi".

"Alors que le président de la République ne cesse d'annoncer depuis un an que le chômage va baisser, que le gouvernement ne cesse de s'octroyer des satisfecits inopportuns et déplacés sur sa prétendue capacité à stabiliser le chômage, les chiffres du nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi apportent un démenti cinglant à ces gesticulations", écrit le secrétaire national à l'emploi, Alain Vidalies.

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en novembre de 21.300 pour les personnes n'ayant exercé aucune activité durant le mois à 2,698 millions, et de 33.600 en incluant celles ayant eu une activité réduite, à 4,019 millions, a annoncé vendredi le ministère du Travail.

"Le plus inquiétant parmi ces mauvais chiffres concerne la situation des + de 50 ans. Le nombre de demandeurs d'emploi dans cette tranche d'âge augmente de 16,1% en un an, ce qui une nouvelle fois démontre l'incohérence de la réforme des retraites imposée par le gouvernement", souligne le communiqué du PS.

"Avec ce gouvernement qui n'a aucune politique en faveur de l'emploi, la France est malheureusement bien loin de la sortie de crise", conclut-il.