Politique

Le PS est responsable de l'échec de la gauche à Noisy-Le-Sec, selon Mélenchon

Le Parti de gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon a dénoncé lundi «l'attitude irresponsable» du Parti socialiste qui a, selon lui, «affaibli la gauche» et «entraîné» sa défaite à l'élection municipale de Noisy-Le-Sec (Seine-Saint-Denis).

La liste de la droite emmenée par Laurent Rivoire (NC) a remporté dimanche au second tour la municipale partielle de Noisy-Le-Sec avec 54,72% des suffrages, face à celle de la gauche conduite par Gilles Garnier (PCF) qui a obtenu 45,28% des suffrages.

Les électeurs «désorientés»

Le PG y voit un «résultat d'autant plus accablant pour la gauche que la liste "rouge et verte" menée par Gilles Garnier avait su créer une belle dynamique et arriver en tête au soir du premier tour» (34,2%).

«Malheureusement, l'attitude de la maire sortante, Alda Pereira-Lemaître (PS), aura incontestablement désorienté les électeurs», estime le PG dans un communiqué intitulé «A Noisy, le PS a affaibli la gauche».

Confusion et division

«Pourtant battue au premier tour, elle a fait obstacle à la fusion en maintenant tout d'abord sa liste pour le second tour, générant une confusion et une division qui ont affaibli la liste d'union conduite par Gilles Garnier».

Une liste commune a finalement été élaborée, avec la maire sortante en 4e position. Et le PG de dénoncer «l'attitude irresponsable de la part du Parti socialiste qui, en ne se ralliant pas immédiatement et clairement à la liste conduite par le Front de gauche, a entraîné aujourd'hui la défaite de la gauche».