Un bataillon allemand de la BFA installé en France, une première depuis 1945

© 2010 AFP

— 

Un bataillon allemand de la Brigade franco-allemande, le 291e bataillon de chasseurs, a été officiellement installé sur le territoire français, vendredi à Strasbourg, en présence des ministres de la Défense des deux pays.

Il s'agit d'une première depuis 1945, qui marque un nouveau pas dans la coopération franco-allemande selon les deux pays.

Le ministre français Alain Juppé a déclaré que cette installation symbolise "la coopération de défense qui est plus que jamais au coeur des relations entre nos deux pays".

"C'est un nouvel élan pour progresser dans la construction européenne" qui doit "permettre à l'Europe de peser de tous son poids dans les affaires du monde", a-t-il ajouté à propos de cette "nouvelle page de l'histoire de l'amitié franco-allemande"

Son homologue allemand Karl-Theodor zu Guttenberg a souligné que "la coopération de nos deux nations est une plus-value au profit de toute l'Europe", ajoutant que "tant l'Allemagne que la France oeuvrent pour une politique de sécurité et de défense forte et commune de l'Union européenne".

Le 291e bataillon de chasseurs de la République fédérale d'Allemagne sera stationné à Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue sud de Strasbourg. Cette unité de combat, créée de toutes pièces, comptera en 2012 plus de 600 soldats.

Le contingent a notamment reçu son emblème, un drapeau allemand floqué du nom du bataillon, lors d'une cérémonie sous une pluie battante.

L'installation d'un bataillon allemand en France avait été annoncée en février 2009 par le président Nicolas Sarkozy et la chancelière Angela Merkel, lors d'une conférence sur la sécurité à Munich.

Les premiers personnels du bataillon de la Bundeswehr, commandé par le lieutenant-colonel Frank Lindstedt, sont arrivés fin avril à Illkirch, où ils partagent le Quartier Leclerc avec la 2e brigade blindée française, héritière de la 2e Division blindée qui avait libéré Strasbourg le 23 novembre 1944.

Les militaires allemands ont notamment participé le 11 novembre aux cérémonies commémoratives de l'armistice aux côtés de soldats français. Ils seront également conviés aux prochaines cérémonies du 8 mai, selon le gouverneur militaire de Strasbourg, le général Martin Klotz.

Deux régiments français de la Brigade franco-allemande (BFA), créée en 1989 et forte de 5.400 soldats, sont pour leur part stationnés en Allemagne.