«Décidément, François Fillon n'aime pas le service public», critique le PCF

E.O.

— 

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, déplore les propos de François Fillon, qui a mis en cause Météo France après la pagaille provoquée par la neige mercredi.
«Singulier sens de l’État que celui qui consiste à s’en prendre aux météorologues du service public pour éviter que la faute lui incombe», ironise le chef du PCF dans un communiqué, ce vendredi. «Décidément François Fillon n’aime pas le service public !», poursuit-il.

Pierre Laurent accuse le Premier ministre d’être «incapable de reconnaître les conséquences de sa propre politique» et de «se défausser, quitte à travestir la vérité».

Le secrétaire national du PCF appelle enfin à donner au agents du service public «les moyens d’exercer leurs missions».