Présidentielle: Marine Le Pen à 17% des intentions de vote, selon un sondage

© 2010 AFP

— 

Marine Le Pen est créditée de 17% des intentions de vote à la présidentielle de 2012, alors que Bruno Gollnisch, son rival pour succéder à Jean-Marie Le Pen à la tête du Front national, n'obtiendrait que 8%, selon un sondage BVA pour La Matinale de Canal+.

Parmi ces 17%, 7% indiquent qu'il voteraient "certainement" pour Mme Le Pen, 10% "probablement", alors que 82% ne voteraient "en aucun cas" pour elle. 1% ne se prononcent pas.

La vice-présidente du FN atteint pratiquement le score de son père Jean-Marie Le Pen (18%) dans un sondage similaire réalisé en décembre 2006 pour la présidentielle de 2007.

Bruno Gollnisch recueille 8% d'intentions de vote en sa faveur (2% voteraient "certainement" pour lui, 6% "probablement"), tandis que 91% ne voteraient "en aucun cas" pour lui. 1% ne se prononcent pas.

Par ailleurs, 46% des personnes interrogées pensent que Marine Le Pen est celle qui "incarne le mieux le Front national aujourd'hui", contre seulement 3% pour son rival Bruno Gollnisch. Jean-Marie Le Pen recueille lui 23%. 28% des personnes interrogées n'émettent pas d'opinion.

Enfin, 43% des sondés pensent que Marine Le Pen "joue un rôle utile dans la vie politique française" contre 57% qui jugent son rôle "nuisible".

Sondage réalisé par internet du 7 au 8 décembre auprès d'un échantillon de 1.163 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.