Hortefeux lance sa "mission d'expertise" de l'épisode neigeux

© 2010 AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a annoncé vendredi avoir lancé officiellement sa "mission d'expertise" demandant à l'Inspection générale de l'Administration (IGA) une "analyse de l'épisode neigeux" de mercredi.

Dans sa lettre de mission au chef de l'IGA, Michel Sappin, rendue publique vendredi par ses services, le ministre écrit que "même s'il n'a pas eu les mêmes conséquences que les événements des 4 et 5 janvier 2003, l'épisode neigeux exceptionnel du 8 décembre 2010 a entraîné, notamment pour bon nombre d'automobilistes, de réelles difficultés".

Suite à 2003, selon lui, un rapport de l'IGA avait déjà "permis" de "tirer les enseignements pour améliorer la réaction des pouvoirs publics" et des "centres d'hébergement d'urgence" ont ainsi été mis en place mercredi.

Il demande à l'IGA, suite à l'épisode de mercredi 8 décembre, de "déterminer comment les enseignements des événements de 2003 ont été pris en compte", "analyser les points forts et les points faibles des mesures prises au cours de la journée" et "proposer des améliorations à apporter aux procédures, dispositifs et moyens d'action mis en place" notamment pour ce qui est de l'alerte, l'information des usagers ou la coordination des moyens. Et ce, précise le ministre, "à la lumière notamment des méthodes et moyens d'action mis en oeuvre" en Europe occidentale en de pareils cas.

L'IGA a trois mois pour rendre son rapport, écrit Brice Hortefeux dans sa lettre de mission, et "devra livrer de premiers éléments d'analyse pour la mi-janvier notamment sur d'éventuelles mesures à prendre d'urgence".